Cancer du col de l’utérus : parlons-en !

In Santé publique by A.D

La 13ème semaine européenne du cancer du col de l’utérus, correspond à la dernière année du plan cancer en France actuel, prévu sur la période 2014/2019.

L’objectif est de rappeler l’importance du dépistage, inciter à sa réalisation et mieux informer sur la vaccination.

La prévention du cancer du col de l’utérus par la vaccination anti-Papillomavirus Humain (HPV) est recommandée et vient renforcer les mesures de prévention.

En France, selon l’état d’avancement du plan cancer il est précisé que 49,79% des jeunes femmes âgées de 19 ans à ce jour ont initié une première dose, et que 34,66% ont reçu un schéma complet.  L’objectif d’atteindre un taux de couverture vaccinal de 60 % est  considéré comme possible.

 Le Service Santé de la Communauté d’Agglomération de la Baie de Somme se mobilise avec ses partenaires  durant la période allant du 21 janvier au 31 janvier 2019 et propose plusieurs temps forts pour informer et favoriser l’échange sur cette maladie qui touche environ  3000 femmes par an (nouveaux cas).

Onzième cause de cancer chez les femmes, l’affection du col de l’utérus entraîne 1100 décès chaque année.

Dans le cadre du plan cancer (2014-2019) institué au niveau national, l’objectif est de poursuivre  en 2019 la généralisation du dépistage pour les femmes de 25 à 65 ans. Effectif tous les trois ans, il concerne 17 millions de femmes de cette tranche d’âge.

Pour les plus jeunes (de 11 à 14ans) l’effort porte sur la vaccination (actuellement moins de 20% des jeunes filles en bénéficient).

Dans le cadre de la 13ème semaine européenne de prévention du cancer du col de l’utérus  l’information  sur l’infection  et les moyens de lutte est donc  prioritaire, d’autant que les inégalités sociales sont souvent pénalisantes pour l’accès à celle-ci.

 

Plusieurs consultations ou réunions d’informations sont ainsi organisées.

A  l’Hôpital d’ Abbeville (43 rue  de l’Isle) consultations gynécologiques gratuites de dépistage sur rendez-vous (téléphone le 03 22 25 53 58) du lundi 21 au vendredi 25 janvier de 9h à 12h et de 14 à 16 h.

L’analyse du laboratoire est payante- ( La Caisse  Primaire d’Assurance Maladie prend en charge 70% du coût)

Au Service Santé de l’Agglomération  de la Baie de Somme (24 place du pont des près à Abbeville) le médecin du CEGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic) présentera les intérêts de la vaccination le mercredi 23 janvier de 14h à 15h.